Community manager dans une agence de communication digitale.

Community manager agence digitale

Le community manager (CM pour les intimes, animateur de communauté pour nos amis Québécois) est un métier tout neuf apparu avec l’avènement du web 2.0., internet étant devenu un espace participatif. Le community management est né avec les réseaux sociaux en 2009 et la nécessité pour les marques d’être présentes sur ces plateformes.

Le community manager travaille pour une société, une marque, une personnalité publique ou une institution. Son job ? Assurer la présence de son client sur les réseaux sociaux et interagir avec les internautes en tant qu’ambassadeur de la marque. Le tout dans le plus stricte respect de la netiquette (règles de bonne conduite sur le web… on adore ce mot « netiquette », on le trouve rigolo…). Petit point sur ce nouveau job du web qui fait rêver tant de jeunes.

Les supers missions du community manager

  • Etablir une stratégie social media en fonction du client, de ses activités et de ses objectifs (recrutement, notoriété, communication interne, génération de leads…)
  • Choisir les réseaux sociaux les plus pertinents.
  • Produire des contenus originaux et de qualité adaptés aux différents réseaux sociaux.
  • Relayer les productions de content marketing pour générer du trafic.
  • Réaliser des reportings réguliers afin d’analyser l’impact des publications et adapter la stratégie.
  • Savoir analyser les tendances du web.
  • Effectuer une veille active sur les réseaux sociaux.
  • Connaître les actualités et nouveautés liées aux social medias (mises à jours, nouvelles fonctionnalités, risques de piratages…)
  • Faire des membres de la communauté des prescripteurs de la marque.
  • Contrôler l’image de la marque en ligne.
  • Gérer les publications sponsorisées, les budgets des annonces social media, concevoir les publicités et superviser les campagnes.

Les compétences du community manager

  • Une parfaite maîtrise des réseaux sociaux et des outils associés.
  • Savoir établir une stratégie pertinente et correspondant aux besoins des clients.
  • Être capable de produire des contenus textes et images adaptés aux différentes plateformes.
  • Une bonne orthographe.
  • Être diplomate.
compétences community manager

Les supers pouvoirs du community manager

  • La super force bisounours. Etre community manager c’est être le premier interlocuteur des internautes et le principal représentant de la marque sur le web. il faut donc être GENTIL : répondre aux questions des clients, gérer les méchants commentaires, savoir apporter rapidement une information, apaiser les conflits, savoir répondre aux trolls. Et oui, être CM c’est avant tout être zen.
  • La réactivité super sonique. Réagir à une actualité, rebondir sur un hashtag tendance, trouver la petite blague qui fera mouche. Le community manager doit être toujours au courant de ce qui agite l’internet pour pouvoir publier avec justesse.
  • Une culture web de super geek. Le community manager maîtrise les règles de l’internet. Il connait les memes, les GIF, les usages, les private jokes pour s’adapter aux communautés si particulières que sont les internautes. Technique pointue du hashtag tendance et GIF de compétitions sont ses meilleurs atouts.
  • Le CM est RIGOLO. « Hahahaha qu’est ce qu’on se marre avec le CM ! » entendrez vous dire à la pause café. Car oui, le CM est marrant, le CM est fun. L’humour est un bon moyen de transmettre un message sur internet, et ça, le community manager l’a bien compris.

Comment devient-on community manager ?

Le métier de community manager devient de plus en plus populaire auprès des jeunes qui connaissent bien les réseaux sociaux. Mais attention ! CM est un vrai métier du digital. Il exige de la rigueur, de la créativité et de bonnes notions de web marketing. Ce n’est pas parce que vous gérez super bien votre compte Twitter personnel que vous serez un bon community manager.

Pour l’heure, peu d’écoles et de facultés proposent une formation spécialisée dans le community management. Les CM sont généralement diplômés en lettres, info-com, marketing ou publicité.

Comment énerver un CM ?

« Oui moi aussi je suis community manager, j’ai pleins de followers sur Instagram. »

«  Donc en fait t’es payé pour traîner sur Facebook ? »

«  Et donc ton boulot c’est de faire des blagues sur Twitter ? »

«  Dis moi, t’aurais pas une idée pour faire le buzz ? »

«  #LOL »